Le Musée mobile rend visite à de jeunes réfugiés syriens

Syrian refugee outreach

«C’était vraiment le meilleur programme d’activités que nous ayons organisé jusqu’à présent !», me dit Émilie, de l’équipe mobile du Musée, quand elle commence à me raconteur le travail de l’équipe auprès d’un groupe spécial de jeunes dans le besoin : des réfugiés syriens qui venaient d’arriver à Ottawa.

Son équipe a fait des démarches dès le début de 2016 pour offrir des activités pratiques, manuelles et intellectuelles, aux enfants nouvellement arrivés de Syrie à Ottawa. L’équipe s’est rendue dans cinq endroits différents en mars, et est retournée à la fin d’août au Sophia Reception House du Catholic Centre for Immigrants-Ottawa, pour rencontrer un nouveau groupe.

Plusieurs enfants n’étaient au Canada que depuis la fin de semaine précédant la visite. Émilie raconte qu’après ce grand déménagement, rempli d’obstacles, c’était réconfortant de voir le visage des enfants s’allumer quand ils avaient «la chance de simplement s’amuser».

Émilie se rappelle que plusieurs des enfants étaient si excités d’avoir la visite de l’équipe qu’ils «accourraient à la porte pour venir nous aider à transporter nos boîtes et notre matériel.»  C’est ce souvenir de l’enthousiasme des enfants qui reviendra souvent au cours de notre conversation.

Que ce soit avec des fusées à eau dans le parc ou par une démonstration de roues gyroscopiques dans une salle de conférences, le Musée mobile a offert des activités ludiques qui ont fait le bonheur des jeunes nouveaux arrivants. Émilie sourit lorsqu’elle raconte à quel point les enfants étaient émerveillés par les activités, et comment ils ont demandé à l’équipe de répéter des activités comme les dominos sans se lasser. L’équipe, sachant bien que les jouets des enfants ne les avaient pas suivis pendant le voyage, avaient apporté des sacs à surprise du Musée – un jouet «slinky», des autocollants, et beaucoup d’autres choses – pour que les enfants puissent continuer à jouer après la visite.

Ces visites ont été rendues possibles grâce aux donateurs du Fond Jeunesse de la Fondation. Ce fond couvre les coûts du transport et de la programmation afin que des jeunes de milieux défavorisés puissent profiter de tout ce que les musées ont à offrir.

Les réactions des enfants ont profondément touché l’équipe du Musée mobile lors de cette sortie dans la communauté. Comme le rapporte Émilie, l’un des enfants  s’est précipité sur elle à la fin de la session en lui disant : «Je t’aime ! J’aime le Canada !». C’est un moment dont Émilie se rappellera toujours. C’est aussi un moment que nous sommes fiers d’appuyer parce que nous voulons aider les nouveaux Canadiens à découvrir le Musée et le pouvoir du jeu éducatif.